Partagez!
Contact
//La Récap’ (v21) – Ma sélection de l’actualité digitale de la semaine

La Récap’ (v21) – Ma sélection de l’actualité digitale de la semaine

Google Workspace (ex-G Suite) devient gratuit

Google Chat, Google Docs, Google Meet… La suite de productivité de Google est désormais accessible gratuitement à toute personne disposant d’un compte Google. Pour en bénéficier, il suffit de disposer d’un compte Google, puis d’activer la brique de messagerie collaborative Chat à partir de Gmail. Ensuite, l’utilisateur pourra accéder via Chat à l’ensemble des applications de la suite de productivité de Google : Agenda, Docs, Slides, Sheets, Drive, sans oublier l’outil de visioconférence Meet.

Microsoft Teams facilite le travail hybride avec Front Row et Fluid

Microsoft Teams a dévoilé Front Row, une nouvelle disposition de ses salles de réunion virtuelles. « Visuellement, cette nouvelle disposition déplace la galerie vidéo en bas de l’écran pour que les participants en présentiel puissent voir leurs collègues à distance face-à-face sur un même plan horizontal, comme s’ils étaient présents dans la pièce » , explique à The Verge, Jared Spataro, directeur de Microsoft 365. Microsoft va également s’appuyer sur sa fonctionnalité open-source Fluid pour renforcer la communication de ces réunions hybrides. Ainsi, tous les participants pourront envoyer des messages écrits, ou accéder à une liste de tâches, l’agenda ou encore des notes sans quitter la fenêtre de réunion.

Facebook offre de nouveaux outils de gestion des commentaires aux administrateurs de groupes

Il y a certains sujets qui suscitent énormément de réactions, des réactions souvent très vives. Sur le web, les échanges peuvent rapidement échapper à tout contrôle. Les situations de ce genre peuvent rendre la vie des administrateurs de groupes Facebook très difficile. C’est pour cette raison que la plate-forme a décidé de proposer de nouveaux outils de gestion.

Snapchat supprime définitivement le filtre compteur de vitesse

Présent sur l’application depuis 2013, le filtre compteur de vitesse était sujet à de nombreuses controverses, en partie à cause du risque de distraction, et de la tentation que pouvait représenter ce filtre. Accusé d’encourager les utilisateurs à commettre des excès de vitesse, le réseau social a finalement préféré supprimer son filtre.

Les podcasts arrivent (timidement) sur Facebook le 22 juin

Facebook est un géant qui a faim, toujours faim. La firme de Menlo Park s’intéresse à tout et n’a absolument aucune envie de laisser passer la moindre part d’un quelconque gâteau. Face à l’engouement de ces dernières années pour le podcast, le géant américain se devait de proposer une fonctionalité dédiée. Celle-ci arrive la semaine prochaine, à partir du 22 juin pour être précis.

Tout ce que SpaceX imagine accomplir avec le Starship

SpaceX a de grands projets avec le Starship, sa fusée qui remplacera à la fois les lanceurs Falcon 9 et Falcon Heavy. L’étendue des missions que l’entreprise américaine entend confier à son futur véhicule spatial est considérable. Le Starship pourra s’adapter selon les besoins de ses clients : il pourra toujours envoyer une grappe de plusieurs dizaines de mini-satellites en un seul voyage (à l’image de ce qui est fait pour Starlink), expédier entre un et trois satellites télécoms, ou bien entre un et deux, et en laissant l’espace restant à des clients plus modestes, qui veulent envoyer par exemple des cubesats, via un « covoiturage spatial ».

Spotify lance Greenroom pour rivaliser à son tour avec Clubhouse

Encore un nouveau concurrent pour Clubhouse ! Après Facebook et ses Live Audio Rooms ou encore Twitter Spaces, c’est désormais Spotify qui se lance dans le marché des salons audio live et interactifs. La plateforme de streaming musical vient de présenter Greenroom, sa nouvelle application qui permet de participer à des salons de discussions en direct sur des thématiques comme la musique, la culture ou encore le sport.

Le code source original du WorldWideWeb mis aux enchères

C’est une vente aux enchères particulièrement originale que s’apprête à ouvrir la maison Sotheby’s, située à Londres. Cette dernière s’apprête en effet à proposer le code source original du WorldWideWeb, à savoir le premier navigateur web et éditeur HTML au monde, développé par Tim Berners-Lee entre 1989 et 1990. Le lot mis aux enchères à partir du 23 juin comprend donc les 9555 lignes de code source du WorldWideWeb ou World Wide Web, un manuscrit de son créateur écrit durant le processus de création du code qui révolutionna le monde, une vidéo de 30 minutes illustrant le code en cours d’écriture, ainsi qu’un poster numérique contenant les 9555 lignes de code du WWW. Le tout sera proposé sous la forme d’un NFT, soit un jeton non fongible qui octroie les droits de propriété sur une œuvre numérique.

  • 0 Commentaire

© David Angyo 2020 / Tous droits réservés

Contact
Close